NC-18 - Contexte Fantastique Contemporain - Avatar 200*400

Liens utiles

Recherche

Azazel
recherche pleins de liens !
Sandman
recherche des amis sexys ♥
Marcapin
recherche un lien

Il paraîtrait que...

Rackham Le Légendaire vie maintenant une idylle avec Harry Houdini sur le dos d'un morse.

Rackham Le Légendaire a formé Chuck Norris et The Rock.

Rackham Le Légendaire a pris une cuite monumental en compagnie de Mohandas Karamchand Gandhi.

Prédéfinis du moment ♥

Code par MV/Shoki - Never Utopia
Adapté grâce à Onyx - Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas


La bonne, la brute et la truande [Marley & Azazel]

 :: Devil’s Paintbrush :: Azurite :: Habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 27 Sep - 1:05
GREEN
Marley
& SWANN
Azazel
La bonne, la brute et la truande

Une chasseuse, une démone, une humaine et un CDNO ? Voyons ce que ça peut donner    


Cours. Dodo. Manger.
Cours. Dodo. Ennuie.
Cours. Ennuie. Ennuie.
Ennuie. Ennuie. Ennui.

Les jours se ressemblent, se succèdent, s'assemblent ? Non. Mais il se font et se défont dans une routine répé. Répéti. Répétitive. Lassante. Ennuyante. J'ai tellement pensée que ma vie changerait en arrivant ici, que je ferais des découverte extraordinaire, que mon quotidien serait un peu chamboulé. Les rumeurs m'ont vendue un rêve qui s'effrite peu à peu. Malgré tout ce qui se raconte, rien. Malgré l'aura de mystère qui englobe cette ville, rien. Malgré mes recherches approfondis, toujours rien. Je suis totalement déçut, démunie, désemparée et la seule qui rythme encore ma vie d'un brin de folie se tient à mes côté.

Swann. Son nom ? Inconnu au bataillons. Elle a dû m'en donner un tellement cliché que je ne l'ai pas retenu. J'aime simplement m'imaginer qu'elle en a pas. M'imaginer qu'elle est l'une de ses créatures que j'espérais rencontrer en venant ici. Elle est à la fois tellement semblable et tellement différente de tout ce que je connais. Mon regard se balade sur ses courbes qu'elle m'apprends à connaître aussi bien que son métier. Il y a quelques instant nos cœurs battaient encore à l'unisson dans entremêlement de nos jambes, nos souffles, nos salives.

La voilà, la pluie froide qui s'écrase sur notre peau lorsque nous sortons du bâtiment. Celle qui annonce que l'été est fini, que l'automne arrive. Celle qui fait du bien, que j'attendais et qui dans trois jours me fera râler. Je regarde le ciel gris. Le peu de personne qui sont encore dehors cours s’abriter, pas moi, j'apprécie juste la fraîcheur ambiante en regardant les yeux de biche de mon professeur particulier :

" Tu rentre comment ? Je te raccompagne en moto ? "

Ou elle habite ? Ou elle travail ? Qui elle fréquente ? Tant de question sans réponse. De vide que j'essaie vainement de combler.
Kimi A. Shina
Admin mangeuse de Donuts - ☼
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 08/06/2017
Âge (Personnage) : 21 ans
Lieu d'habitation : Là ou il se passe des choses bizarre
Métiers / Etudes : Chasser l'ennuie
Avatar : Oshino Shinobu - Bakamonogatari


Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Sep - 16:17
« Bang Bang ! Bang Bang ! This fire's a weapon. »
La bonne, la brute et la Truande

Pourquoi avait-elle accepté ce parrainage déjà ? Ah oui, pour continuer de berner l'autre emplumée et sa rouquine préférée. Fallait dire que c'était pas tous les jours qu'on mentait à ceux qui mentaient à la ville la plus influente des Etats-Unis, voire du monde entier ! Son ego était rabiboché ce matin là ! Elle était faussement souriante, un putain d'eye liner sur les yeux, les cheveux en place mais sans trop forcer, et un septum bien classieux qui en jette. Ouais, elle se sentait bien aujourd'hui. La démone ressemblait plus à la photo de couverture d'un magasine de mode un poil Hipster qu'à une cheffe de projet, quoique... Tout ça pour dire, que ce jour là, elle avait filé de son appartement de malade mental pour aller rejoindre le quartier Azurite de notre chère Devil's Paintbrush. Pourquoi donc ? Pour parrainer une petite étudiante en Art à devenir encore plus talentueuse. Bah ouais, Az c'est THE Roughwoman de la ville, m'voyez...

Tout ça pour dire qu'elle s'était donc mise en chemin. Le chemisier blanc ouvert à moitié entre le chic et la provocation, et la jupe noire moulant bien ses formes, le tout accompagné de bas dentelles noirs et d'escarpins vernis bordeaux, assortis à son stretch d'automne à col large. Ouais, elle était belle, enroulée dans son écharpe dans un style quadrillé rétro, avec les yeux qui feraient fondre un Iceberg à la dérive... Ouais c'était plutôt une belle femme, Swann en fait. Ce genre au style décalé qui faisait retourner des têtes et baisser les yeux. Et elle adorait jouer de ce point. En fait, grâce à Take the pill, même certaines Succubes commençaient à la dévisager. Ce qui arrachait un sourire carnassier, mais très chic, à la créature démoniaque.

Bref, après toutes ces fioritures, la silhouette longiligne et tressaillante arriva enfin à destination. Et comme à son habitude, le cours de dessin, qui avait plutôt bien commencé, dérapa dans une intense partie de jambe en l'air. C'était presque devenu une habitude, à moins que ça ne l'était déjà ? Elle n'en avait que faire. Le fait était que cette petite se débrouillait vraiment pas mal en dessin et qu'elle l'aidait vraiment à s'améliorer, et que se procurer du bon temps n'était qu'une partie supplémentaire des engagements qu'elle avait pris en acceptant ce parrainage universitaire.

Plus tard encore, quand les souffles étaient repris, les vitres désembuées et les pulsations de leurs coeurs désynchronisés, elles sortirent enfin de ce cocon d'intimité et de créativité. Qu'est-ce que ça motivait, le sexe. La démone se sentait plus que jamais énergique, à accomplir sa mission, ou plutôt ses missions. Elle s'étira lentement, alors que sa chemise collait lentement à sa peau en prenant bientôt la forme de ses courbes, et perdant sa couleur laiteuse. La démone ne se sentait cependant pas plus dérangée que ça, enroulant simplement son écharpe autour de son cou, en faisant tomber le tissus juste sur son décolleté. Tout était si indifférent avec elle. Elle sourit à la proposition de la demoiselle, mais elle n'était pas idiote.

 
« Je vais m'en sortir, ne t'en fais pas, je rentre à pieds ! »

Malgré les yeux de biche de la demoiselle, la chevelure décolorée s'ébranla pour se mettre en route. Cependant un bruit attira l'attention de Swann, qui tourna la tête vers l'origine du bruit. Elle plissa les sourcils, curieuse, et détourna sa courbe vers le bâtiment dont venait les ondes sonores. Elle ne s'inquiétait pas de la pluie, ni de la petite humaine. Quoique, devrait-elle s'en inquiéter ? La curiosité de la race humaine était bien au dessus de celles des autres races -avec toujours quelques exceptions- et après tous ces efforts pour cacher l'existence de l'autre monde, il ne faudrait pas qu'un CDNO fasse irruption dans ses plans. Alors, elle accéléra le pas pour rejoindre le bâtiment au plus vite. C'était les habitations adjacentes, à quelques pâtés de maisons au dessus.

 
« Par pitié pas d'emmerdeurs, je ne suis pas du tout d'humeur... »

Elle avait murmuré, son rouge à lèvre effacé par les baisers remuant dans la grisaille du ciel. Sa silhouette se découpa sur le paysage en noir et blanc. Et si les auras étaient visibles, un large halo rougeâtre serait apparu autour d'elle, mais ce n'était point le cas. Seule sa prestance illustrait cette scène de quelques aquarelles. Les gouttes brouillant et diluant les teintes pour en créer de nouvelles. Elle avait un mauvais pré-sentiment.


 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Azazel
Admin Crazy Cat Lady - ♥
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 09/06/2017
Âge (Personnage) : Une éternité
Lieu d'habitation : ULTIMATE Death Compagny - Avec Kirby
Métiers / Etudes : Cheffe de Projet - Roughwoman
Avatar : Lora Arellano - Bofenglin


Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Sep - 19:59
▲▼ La Bonne, la Brute et la Truande -Un lit froid, glacial même, alors qu'une petite fille vint s'enrouler autours des pieds de sa mère. Un tressautement de la principale intéressé qui avait du mal à sortir du monde des songes. Rytual n'était déjà plus là, sûrement un rendez-vous chez RIP Pharma pour surveiller sa condition de lycanthrope. Seule Marley subsistait, paressant confortablement sous sa couette molletonnée. Elle avait dû mal à supporter son absence, même quelques heures, tant l'un et l'autre ne pouvait former qu'une seule et unique personne. Leur fille, prunelle de leur yeux, n'en restait pas moins finalement externe à cet amour si particulier, malsain, qui les unissait.

Lentement, alors qu'un petit gémissement animal parvint à ses oreilles, Marley ouvrit les yeux. Elle se releva légèrement pour attraper la boule de poil et la faire glisser contre elle. Transformé en un petit louveteau brun Nour sortit sa langue pour la lécher doucement. Elle poussa un petit bâillement et se rendormit doucement contre sa mère. Aujourd'hui c'était repos, premier depuis déjà deux bon mois.

Et alors que le sommeil avait fini par la gagner de nouveau le téléphone sonna une fois, Marley l'ignora. Puis une deuxième fois, une troisième, quatrième, cinquième, sixième et septième fois avant que finalement, excédée la jeune femme ne finisse par répondre.

« C'est mon jour de repos Boss.
- Je sais Green, je sais... Mais La Faucheuse à fait exploser le sous-sols 12 en voulant faire peur à Jones et...
- Attend... Attend... Le 12 ? Ne me dit pas que les Wendigo se sont échappé ?
Si. Malheureusement. On en a rattraper le plus gros mais il y en a encore quelques-uns qui se baladent... On a envoyé plusieurs équipe mais il faudrait que tu te charges d'envoyer la tienne.
- En ville ?
- Prépare toi je te tiens au courant. »


Marley referma son téléphone, tremblante. Les Wendigos étaient de véritables saloperies, espèce de monstre mangeur d'hommes créée à partir de lycanthrope dans les locaux de RIP Pharma version Otherside, et implanté sur Terre il y a un petit moment ils avaient fait des ravages dans les tribus amérindiennes d'Amérique du Nord. On en conservait encore quelques-uns pour des tests dans les sous-sols du pôle central de la ULTIMATE Death Company et c'était tout.

Marley avait toujours considéré que c'était une très mauvaise idée de les garder dans ses conditions, elle avait milité pour leur renvoie en Otherside dans des terres faite pour eux, mais sans succès. Ces monstres, bêtes, êtres vivants, aux visage décharnés aurait pu être à une autre époque sa fille, ou même son mari. Ils avaient eu de la chance de ne pas être embrigadé dans ses interventions barbares qui avaient décimés des meutes entières.

Dans tout les cas il fallait se dépêcher. Marley finit par sauter hors du lit, attrapa Nour contre elle qu'elle enveloppa rapidement dans une robe d'été, pas besoin de plus la couvrir avec son sang de lycanthrope. Lui offrant un bol de céréales elle courut dans la salle de bain se préparer. Enfiler sa combinaison de protection sous ses vêtements de simili-cuir ultra résistant. Rangers, cheveux attacher dans un chignon ultra serré pour éviter tout arrachage de cheveux imprévu, lunette de protection. Elle choisit aussi ses armes, létal et non-létal, prit des munitions ainsi que son porte bonheur, une mèche de cheveux de sa fille et de son mari avant d'ouvrir la porte son sac et sa fille sous le bras.

Une fois que Nour, en quatrième vitesse, fut câliné, embrassé, recommandé et déposé à la garderie Marley prit la route avec son équipe. On les orienta vers le quartier Azurite très rapidement, quatre Wendigo aurait déjà semer l'horreur dans une des résidence. Super. Qu'est-ce que les équipes pourrait bien encore faire de ces six morts ? Les enrôler dans l'Entreprise, comme elle ? Ce n'était pas vraiment enviable. Le fait est qu'il fallait malgré tout le raffut rester discret. Les ambulances s'étaient déjà garés, subtilisés dans des camionnettes noirs tandis que les chasseurs avaient prit leur habituels camions de dératiseurs.

Bon. Chaque humain avait apparemment était sorti, ouf, néanmoins il fallait vite encercler le périmètre et se débrouiller pour qu'aucun des Non-Othersidien ne viennent mettre son nez là dedans. Marley donna des ordres, il était hors de question de rentrer maintenant sans savoir la position exacte de ses CDNO, ce n'était absolument pas le moment de perdre des hommes. Soucieuse, tout en chargeant une de ses armes à l’abri des regards Marley se figea. Qu'est-ce qu'elle foutait là celle là ? A grandes enjambés elle la rejoignit, dégoulinante de pluie.

« Mlle Black, vous avez été envoyé ici par La Faucheuse ou votre charmante compagnie est dû au hasard ? Non parce que ce n'est pas vraiment l'endroit où traîner, là. On à eu une fuite de CDNO, catégorie 1, déjà six morts et... »

Ah bah ça, super il ne manquait plus qu'une humaine. Pourquoi l'autre se trimballait une gamine derrière elle ?

« Six morts aux rats. Oui, oui donc comme je vous le disais nous sommes des dératiseurs envoyés par la ville il ne vaux mieux pas traîner ici, on va disperser du gaz, dangereux. »

Instantanément Marley se fustigea, sans tuyaux ni combinaison son excuse ne tenait vraiment pas la route espérons que celle là ne soit pas trop curieuse et que Swann Black s'occuperait au moins de la faire déguerpir.
©️ 2981 12289 0
Marley Green
Fondatrice dans le Turfu - ♚
avatar
Messages : 46
Date d'inscription : 13/06/2017
Âge (Personnage) : 24 ans
Lieu d'habitation : ULTIMATE Death Company
Métiers / Etudes : Chasseuse de Fantômes et de CDNO
Avatar : Miku Hatsune - Suna no Wakusei (Vocaloid)
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Oct - 17:44
GREEN
Marley
& SWANN
Azazel
La bonne, la brute et la truande

Une chasseuse, une démone, une humaine et un CDNO ? Voyons ce que ça peut donner    



Un bruit sourd.
La précipitation.
La curiosité maladive.

Bien évidemment et comme à son habitude, Swann avait déclinée mon offre malgré la pluie qui humidifiait sa peau et ses vêtements. Mais ça m'était égal, car ce qui m'intrigue actuellement c'est sa démarche déterminée alors qu'elle se dirige vers la source de cet étrange bruit. En quoi est-ce que ça la concerne ? Elle n'est pas vraiment du genre à s'inquiéter pour les autres ou à se mêler de leur vie. La pluie dessine des tache sombre sur mon corset en cuire et alourdis mon pantalon en tissus marron alors que je lui emboîte le pas. Je la rattrape lorsqu'elle s'arrête pour discuter avec une jeune femme aux cheveux aussi vert que les miens sont bleu.

" ... envoyés par la ville il ne vaux mieux pas traîner ici, on va disperser du gaz, dangereux. "

Le regard de l'inconnue tombe sur moi, comme si elle attendait une quelconque réaction de ma part alors que de mon côté je prends le temps de la jauger. J'aime bien son style et son allure, elle dégage une impression totalement différente qu'on mon professeur, mais une détermination peut-être aussi grande. J'ai cette impression étrange, au vu de leur attitude, qu'elle se connaissent déjà. Mais je ne m'attarde pas vraiment dessus, les personnes autour de nous ont l'air plutôt agité alors qu'on nouveau bruit plus sec, comme un craquement, se fait entendre.

" On a affaire à quoi ? Une attaque de zombies ? Je savais que ça allait bientôt arrivé, je me suis préparé à ce moment pendant toute mon adolescence. C'est pas trop tôt. "

Mes paroles vont sûrement être prise à la rigolade, elle va peut-être même se foutre de ma gueule, mais ça ne m'atteint plus. Et puis, avec les merde que l'ont balance à notre planète, il faut bien qu'elle nous le rende un jour. Pour ça, quoi de plus distrayant et dévastateur qu'une petite apocalypse zombistique.
Kimi A. Shina
Admin mangeuse de Donuts - ☼
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 08/06/2017
Âge (Personnage) : 21 ans
Lieu d'habitation : Là ou il se passe des choses bizarre
Métiers / Etudes : Chasser l'ennuie
Avatar : Oshino Shinobu - Bakamonogatari


Revenir en haut Aller en bas
Dim 22 Oct - 18:25
« Problems come along the fame »
La Bonne, La Brute et La Truande.

C'était toujours un plaisir que de rencontrer cette pauvre cruche de marley Green. Outre le fait qu'elle avait la couleur de ses cheveux en nom de famille et qu'elle soit absolument exécrable, c'était surtout sa façon de parler à la démone, qui venait d'échauder la demoiselle. Si elle avait pu elle lui aurait fait inhaler son pseudo gaz dangereux. Sérieusement ? Depuis quand on dératise avec du gaz ? La brune décolorée roula les yeux, mais en entant la demoiselle aux cheveux verdâtres changer de discours, elle savait. Savait que Kimi l'avait suivi, bon sang elle était vraiment intrusive quand elle s'y mettait, mais pouvait-elle lui reprocher cela ? Elle soupira en se convainquant que non, et ferma les yeux un instant, cherchant à canaliser l'énergie fantaisiste de l'humaine.

 
« On a affaire à quoi ? Une attaque de zombies ? Je savais que ça allait bientôt arrivé, je me suis préparé à ce moment pendant toute mon adolescence. C'est pas trop tôt. »

Swann manqua de s'étouffer avec le café qu'elle n'avait pas. Eh merde, c'était une catastrophe, la petite était passé au niveau supérieur. Et pour que la démone sauve le coup, elle avait du brancher ses neurones en moins de temps qu'il n'en fallait pour que l'humaine fasse paniquer toute la zone. La démone se tourna, grand sourire, -faux-, amusé sur son visage, son regard s'était transformé pour insuffler la confiance au fond du petit corps humain beaucoup trop curieux à son goût.

 
« Kimi, ma chère Kimi, tu as bien compris que nous étions face à des rats ? L'équipe transportant le gaz arrive sous peu, nous devrions nous en aller ! Ton imagination me facinera toujours, des zombies ? Nous ne sommes pas de sans The Walking Dead je te promets ! »

Elle venait de sauver l'autre chieuse avec son excuse bidon, et posait la main dans le dos de la demoiselle pour tenter de l'inciter à faire demi-tour. Au fond d'elle-même, la démone primaire savait que c'était peine perdue et qu'il allait falloir faire intervenir le secteur de l'ordre, mais elle avait l'espoir que Kimi avait encore une once de bon sens. Après tout dans ce monde, la fantasy était souvent moquée par le monde, elle pourrait peut-être comprendre que son idée était -faussement- ridicule ? Un espoir si mince que la roughwoman ne l'envisageait même pas. La demoiselle avait même commencé à penser à la suite, à quel stratagème elle allait avoir besoin de mettre en oeuvre, à quel mensonge elle allait encore devoir lier aux autres. Tout allait si vite dans la tête de la créature démoniaque, et cette pluie qui ne facilitait rien... Soudain, une idée surgit, cristalline, simple, efficace, en théorie.

« Viens, allons manger en ville, j'ai faim, et cela nous mettra à l'abri de la pluie et des rats ! C'est moi qui offre, je te dois bien ça pour supporter mes cours à domicile ! »

Il fallait que l'humaine accepte, il le fallait. Vraiment. Elle espérait ne pas devoir faire intervenir les autres secteurs de la ULTIMATE Death Compagny, et si elle pouvait éloigner la blonde, enfin, l'arc-en-ciel, de toutes ces histoires, cela serait plutôt pas mal. Mais cela ne dépendait pas que d'elle, et c'était bien là le principal soucis avec cette petite étudiante, elle était intrépide, fantasque, imaginative, et surtout, elle n'en démordait pas. Pas plus que la créature de l'ombre, mais avec ce point de vue interne, il n'était pas question de dénigrer la demoiselle, après tout, c'était un personnage égocentrique.

 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Azazel
Admin Crazy Cat Lady - ♥
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 09/06/2017
Âge (Personnage) : Une éternité
Lieu d'habitation : ULTIMATE Death Compagny - Avec Kirby
Métiers / Etudes : Cheffe de Projet - Roughwoman
Avatar : Lora Arellano - Bofenglin


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dear Reaper :: Devil’s Paintbrush :: Azurite :: Habitations-